LA NUIT NOIRE DE L’ÂME… OU DE L’EGO?

Nous sommes probablement à l’un des moments les plus cruciaux de notre humanité. Beaucoup d’entre nous se désespèrent devant les mesures aussi draconiennes que farfelues qui se déploient dans nos pays respectifs. D’autres sont découragés devant le peu de réaction de la population qui se soumet à des incohérences gouvernementales et non scientifiques. D’autres encore vivent dans la crainte de voir se répandre une maladie qui s’essouffle mais dont pourtant ont dit encore le plus grand mal. Beaucoup, beaucoup vivent dans l’anxiété, certains même dans le désespoir de s’en sortir un jour. Et d’autres font le pari de vivre une journée à la fois, puisqu’il n’y a pas d’autres options qui permettent de garder un certain état de santé mentale.


Ainsi donc, pour beaucoup, c’est la nuit noire de l’âme, cet état auquel nous sommes tous conviés un jour ou l’autre. Ce moment de désespoir où nous croyons avoir tout perdu ou prenant conscience que nous ne réaliserons jamais ce en quoi nous rêvions depuis si longtemps. Souvent, c’est après avoir touché l’ourlet du paradis qui nous est abruptement enlevé que nous sombrons dans les affres de cette nuit noire de l’âme. Parfois, c’est devant l’absence d’horizon de lumière que nous nous laissons glisser dans ce tunnel obscur et sans fin.


Cet état de désespoir n’est pas la nuit noire de l’âme, qui en fait n’existe pas! C’est la nuit noire de l’ego! C’est le moment où l’ego est totalement confronté au fait qu’il ne contrôle absolument rien. C’est lorsque l’ego réalise qu’il ne sert plus à rien, que toutes ses croyances s’effondrent, que tout ce qu’il pensait savoir est démoli, pièce par pièce, par les révélations qui lui sont faites, jour après jour. C’est ce que nous vivons en ce moment, ou que nous nous apprêtons à vivre dans les prochains jours. Tout ce en quoi nous croyons sera ébranlé à sa base même. Ce sera la déchirure des voiles de l’illusion, ceux qui nous maintenaient jusqu’à présent dans un état de léthargie, de soumission, d’obéissance à ce qui est extérieur à nous.


Cette nuit noire de l’ego, bien que très difficile, très douloureuse parce qu’elle nous laisse sans repères connus, est en fait une immense bénédiction! Car dès lors que les voiles du mensonge et de la méconnaissance tombent, seule la vérité se hisse au mât de notre existence. C’est l’ultime moment de grâce auquel nous aspirons depuis si longtemps. Cette nuit noire de l’ego précède l’aurore la plus magnifique, libératrice et lumineuse qui soit.


Une fois que nous renonçons à nos fausses croyances, nos anciens dogmes, nos perceptions erronées, nos modèles mensongers et nos faux désirs, il reste bien peu de choses en effet. Pourtant, il reste tout ce qui est important : l’Amour, la Liberté, la Vérité. C’est un lever de soleil absolument miraculeux après les pires orages que nous traversons présentement. C’est la lumière de la vérité qui se lève sur la nouvelle terre, bien haut au-dessus de ce que nous avons jadis pris pour vrai.


Et c’est surtout un point de non-retour. Car une fois que les voiles sont tombés, nul ne peut les relever devant nous. Ce qui est vu est vu. Une fois que la nuit noire de l’ego est vécue, une fois que l’ego est obligé de céder sa place, c’est le cœur qui prend la relève, c’est l’âme qui se relève, c’est l’Amour qui se tient enfin debout. Dès maintenant, pour toujours.


www.dianegagnon.net/boutique

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Aujourd'hui....

MOI (nom) Je me visualise en bonne santé. Je suis la santé et la perfection divine Je me visualise et suis en parfaite harmonie avec l'univers. Je me visualise sans aucune douleur. Je suis amour et je