top of page

Quand la spiritualité entretient la dualité, seule l’intuition peut nourrir notre Âme!


Quand la spiritualité entretient la dualité, seule l’intuition peut nourrir notre Âme!

Les grands gourous de la spiritualité et du développement personnel affirment :

Que nous créons et sommes responsables à 100% de notre réalité,

Mais que nous ne devons rien prendre personnel.

Que nous devons trouver la paix et demeurer centrés en nous-mêmes,

Mais aussi nous manifester et nous élever « contre » toutes les idéologies liberticides.

Que nous avons en nous toutes les solutions pour nous guérir,

Mais que le futur réside dans les technologies de la médecine quantique.

Que nous sommes des enfants de Dieu, Créateur du Ciel et de la Terre,

Mais que celui n’existe pas et qu’on doit désormais s’en remettre exclusivement à la science.

Que tout est possible et tout peut changer quand on y croit vraiment,

Mais que nous sommes emprisonnés à jamais dans les affres de la matrice planétaire.

Que nous devons apprendre à maîtriser notre ego jusqu’à le faire disparaître,

Mais aussi à prendre notre place et ne pas se laisser marcher sur les pieds.

Qu’il importe de méditer et de s’abstraire des illusions de la 3D,

Mais aussi apprendre à matérialiser l’abondance financière que nous « méritons ».

Que nous pouvons nous abandonner à la Divine Providence,

Mais que nous devons reprendre notre pouvoir et s’engager à transformer notre vie.

Que nous sommes entourés d’Entités lumineuses qui nous guident et nous protègent,

Mais que nous devons nous armer contre les forces négatives qui nous attaquent.

Que nous sommes Divins, éternels et illimités, ici et maintenant et pour toujours,

Mais que nous devons d’abord libérer le karma inhérent à notre lignée ancestrale.

Que toute la magie de la cocréation universelle est en nous,

Mais que nous avons absolument besoin d’être « coaché » pour y accéder.

La liste des innombrables contradictions dites « spirituelles » s’éternise à l’infini… C’est donc tout à fait normal de se sentir parfois complètement perdu!

De tels « gourous » n’existent que parce que nous leur accordons de l’attention et du pouvoir sur nos vies. Parce que nous croyons qu’ils en savent plus que nous, ont atteint une certaine forme de sagesse plus élevé que la nôtre et/ou que nous avons besoin d’eux pour évoluer.

Or, et si notre véritable défi consistait juste à nous « écouter » pleinement? À s’intérioriser pour aller voir en dedans ce qui nous « parle vraiment » et se laisser guider par notre petite voix intérieure?

Se pourrait-il que toutes ces incohérences, qui perturbent notre jugement et affectent notre confiance en soi, ne soient que le reflet de nos propres dualités intrinsèques et de nos manques d’amour envers nous-même? À vouloir être totalement « parfait », on finit par n’être jamais satisfait et tout remettre constamment en question, y compris ses choix et sa véritable valeur.

Pourtant, nous en sommes conscients, la paix véritable ne peut exister en dehors de soi. L’harmonie se crée de l’intérieur vers l’extérieur. Les miracles ne surviennent que lorsque notre foi est réelle. La vie se transforme quand on s’y engage, lorsqu’on choisit de contribuer, petit à petit, un geste à la fois, à la rendre plus belle, plus lumineuse… plus savoureuse.

Et si ces antagonismes illusoires n’étaient qu’une invitation à nous accepter pleinement, à retrouver le juste équilibre en nous-même, en accueillant nos qualités comme nos défauts, nos forces autant que nos faiblesses, notre lumière ET nos « ombres », pour enfin faire UN avec tout ce qui EST… et éveiller le véritable MAÎTRE, l’ÊTRE DIVIN et SOUVERAIN sommeillant en nous-même!

Diane LeBlanc

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Kommentare


bottom of page